A mourir de rire!

Préparer Halloween, j’ignorai que cela pouvait être aussi…

Publicités

Préparer Halloween, j’ignorai que cela pouvait être aussi drôle!

Halloween me rappelle vaguement un jour de mon enfance ou déguisée en fantôme par mes parents, cachée sous un drap blanc avec deux trous pour les yeux, je m’amusais à faire du vélo en riant. Les parents nous font faire de ces choses parfois 🙂

Et puis plus tard il y a les copines, la famille, les séances de maquillage, les déguisements et la chasse aux bonbons qui sont souvent à mourir de rire!

Et un beau jour, il y a une séance photos avec mise en scène improvisée entre copines : quoi de plus fun!?

Quand en plus, rien n’a été prévu et qu’une sorcière surgit à côté de la Pyramide du Louvre au beau milieu des touristes venu se « selfier » devant les merveilles d’architectures parisiennes!

Car après avoir créé votre bijou unique, il vous faut le présenter, et le mieux que vous pouvez bien sûr!  Quoi de mieux pour un bijou d’Halloween qu’être porté par une vraie sorcière, ou un personnage tout droit sorti de Beetlejuice?

J’ai de la chance car pour cela, j’ai de merveilleuses copines qui savent incarner durant quelques heures pour leur plus grand plaisir quelques uns des personnages horrifiques qui nous font sourire durant le 31 octobre.

LA RECETTE DU BIJOU HALLOWEEN

  • 1 Bijou 100% unique & fait main
  • 1 appareil photo
  • 1 bonne dose d’humour & d’imagination
  • 1 ou deux super copine
  • 1 ou 2 déguisements
  • 1 logiciel de retouche d’image
  • Du temps, du beau temps, du bon temps

sorciere-halloween

 

Enregistrer

De fil en aiguille…

Je me suis mise à tisser mes propres boucles d’oreilles, puis mes colliers, puis mes parures! Il y avait la parure du lundi, la parure d’humeur, la parure de fête aussi 🙂

J’étais tellement heureuse de pouvoir créer et porter des bijoux uniques! Oui car, dans le cadre de mon boulot, je me promenais souvent sur le fleuve du Maroni, et j’avais la chance de découvrir des bijoux traditionnels avec un oeil averti et passionné.

Et cela m’inspirais mes propres bijoux, que j’aimais revisiter avec des couleurs, des perles et des modèles tout à mon humeur 🙂

Rappelez moi de vous raconter la fabrication de mon premier métier à tisser, ça vaut le détour!

Autour de moi, mes collègues, mes amis, ma famille, même ma voisine Marina étaient souvent émerveillés par ces créations toutes particulières, qui demandent, il faut bien l’avouer, une grande patience et une minutie à toute épreuve!

Et puis un jour, il y eu le bijou coup de foudre! Par une inconnue, qui craqua littéralement sur un modèle que je portais au taf. Elle me demanda s’il était possible de lui confectionner la même paire, mais avec ses couleurs préférées (le rouge et l’or, de mémoire :)).

C’est comme ça que j’ai réalisé ma première paire de boucles d’oreilles pour quelqu’un! Quand je lui ai offert, elle était très émue et m’a glissé un billet si rond que j’en étais stupéfaite et m’a dit : »Je connais la valeur de ce travail et le tiens est vraiment magnifique. Je ne pensais pas pouvoir retrouver un motif comme celui là un jour. Je te remercie« .

C’est grâce à cette femme que j’ai ressenti ce que signifiait la reconnaissance de son travail.

Car lorsque je crée un bijou, il y a toujours cette émotion derrière, attendue, qui s’amplifie lors de sa remise. Et lorsque la personne ouvre le paquet….. C’est comme un saut dans le vide!

Rien que cela. Un vrai moment d’émotion. Et c’est pour cela que j’ai poursuivi la création de bijoux en perles de rocailles. Un bijou, c’est de l’émotion partagée 🙂

Et offrir de l’émotion, ça n’a pas de prix!

Qui est au bout du fil?

Si vous arrivez sur mon blog pour la première fois, c’est sûrement une…

Salut salut!

Si vous arrivez sur mon blog pour la première fois, c’est sûrement une petite perle qui vous a mené jusqu’à moi! Ou une histoire de bijoux, une histoire de voyage, ou encore une passion commune 😉

Je m’appelle Mélanie, j’ai 33 ans, je suis une voyageuse dans l’âme habitée par deux passions : le tissage des perles et la cétologie  (l’étude des mammifères marins ou baleines et dauphins). Ces deux passions m’ont emporté au bout du monde et j’ai parfois l’impression d’avoir mille et une vies en une seule…

Lire la suite de « Qui est au bout du fil? »