Mon premier marché de noël

Alors voilà, c’est arrivé : je vais participer à

Alors voilà, c’est arrivé : je vais participer à mon premier marché de noël cette année. Waouh & Oh oooh se mélangent…. Les questions se mettent à fuser dans ma tête, car bien sûr, je ne pensais pas que je serais retenue!! Pour te donner une idée lorsque je me suis renseignée pour participer au marché de noël dans le 94 cet été, les dossiers étaient déjà bouclés! Oui, bouclés. Il faut retirer le dossier au mois de… Janvier! Soit un an en avance pour espérer avoir une place en région Parisienne ET le statut.

Oui oui, c’est important pour ne pas dire NECESSAIRE pour que son dossier soit retenu. Mais ce qui est obligatoire en région Parisienne ne l’est pas forcément ailleurs…

Enfin bref, tout ça pour dire que cette année je n’y croyais pas vraiment jusqu’à ce que je recoive un courrier me confirmant mon inscription au marché de noël de Wintzenheim en Alsace et ce durant 3 jours… Trois jours? Trois jours! Le vendredi, samedi, dimanche.

illustration-marche-de-noel_1-1479117892

Et c’est là que je commence à penser aux bijoux, au stand, aux fêtes de fin d’année, aux cadeaux, aux lumières. Par quoi commencer?

1- S’informer 🙂

  • Le stock de bijoux : en avoir suffisamment pour tenir trois jours.Ce devrait être bon même si j’ai du mal à me projeter car je n’en ai jamais fait. Je ne sais donc pas exactement ce qui va le plus plaire aux gens…
  • Une idée originale pour mon client idéal : J’imagine un bijou hors du commun, qu’il n’a jamais vu et/où qu’il peut personnaliser, envoyer à ses proches. Un bijou d’amour et pourquoi pas un bijou d’humour?Je mise sur des coffrets bijoux en perles soit des parures pour les fêtes et une surprise que je te présenterai juste après!
  • Le stand : penser en amont à la déco : le code couleur, la présentation des bijoux, une nappe ou deux, des petites guirlandes, une affiche présentant ta boutique…
  • Les emballages cadeaux et les prix..

2- Organiser

Le plus compliqué dans l’histoire je pense, c’est que j’y vais en train. Donc je ne peux prendre avec moi qu’une seule valise et un sac à dos. Donc il faut vraiment miser sur l’essentiel…  Je n’ai rien oublié selon toi? Ah oui, bien sûr : une table d’expo, une chaise, de l’éclairage… et je pense que je suis presque prête n’est-ce pas?

3- Bricoler

Il ne me reste plus qu’à bricoler mes étiquettes, réaliser un catalogue si j’ai le temps, prendre des photos de bijoux etc. et on y EST, youpiii!

4- Acheter son billet

Et oui bien sûr pour bénéficier des super prix de la S–F .

6- Se relaxer…

« Le temps est toujours plus long pour celui qui attend ». Et avant la date buttoir, le temps va s’étirer, s’allonger, se diffuser jusqu’à ce que l’heure du départ sonne! Alors bonjour les tisanes à la verveine, un bon footing accompagnés de séances de méditations intenses.

7- La photo, la photo!

Tu veux jeter un oeil ou deux à mon premier stand made in « chez moi » ? Le voilà (la lumière est toute pourrie, sorry) :

dsc_3368
stand de noel

Bon si tu penses que j’ai oublié THE truc hyper important dans ma valise absolument nécessaire pour inonder de bonheur une personne comme toi, n’hésite pas à me le faire savoir 🙂

J’oubliais : Mon stand Ma Perle Rare sera au marché de noël de Wintzenheim du 2 au 4 décembre 2016 de 9h à 18h.

@ Bientôt,

Mélanie

 

 

 

 

 

Il était une fois, une perle d’amazonie…

Tout commence avec une perle. Une toute petite perle, qui roule jusqu’à moi.

 

Tout commence avec une perle. Une toute petite perle, qui roule jusqu’à moi.

Je suis partie vivre quelques années au coeur de la plus grande commune de France, Maripasoula.

Un village, un bourg ! Qu’on ne rejoint qu’en avion ou en pirogue, perdu au milieu de la forêt amazonienne, posé le long de l’immense fleuve, le Maroni 🙂

aerienne3_maripacayenne_082011_jv-19-001

Là bas, j’ai découvert (entre autres!) les cultures amérindiennes et bonies qui vivent le long du fleuve depuis des siècles, leurs savoirs-faire, leur mode de vie.

L’habileté de celles et ceux qui confectionnent des hamacs, des « pangi », des « portes-bébé » à partir du coton, qui sculptent des pagaies, des pirogues, des peignes ou des sièges dans le cœur des arbres ou des calebasses.

aerienne3_maripacayenne_082011_jv-42-001

Et puis un jour, j’ai rencontré Marina. Nous avons discuté, rigolé, apprécié ce moment ensemble et nous sommes revues. Elle est revenue, chaque jour un peu plus longtemps. Nos rires étaient interrompus de temps à autre par le vol de papillons 😀

Un après midi sur ma terrasse, à l’ombre d’une liane de jasmin, elle est arrivée avec un panier tissé en arouman (une plante tropicale qui ressemble à de l’osier). Elle l’a ouvert et là j’ai découvert un artisanat que je n’imaginais pas : des colliers, des boucles d’oreilles, des bracelets… des PERLES de toutes les couleurs !

Ca ressemblait un peu à ça, en mieux 😀 :

bijoux-001

Elle me montrait toutes les formes, toutes les couleurs, toutes les collections de sa boîte au trésor. Il y avait une parure pour toutes les occasions, tous les jours et toutes les couleurs ! AAAAAaaah ! Tous les modèles étaient sur la table, et je ne savais plus lequel je préférais. C’était merveilleux. Merveilleusement minutieux. Je voulais apprendre à « faire CA ! ».

A cet instant précis, il s’est passé quelque chose. Mais je ne le savais pas encore. Marina non plus d’ailleurs !

Mais le quotidien de nos vies nous emportait et jamais nous ne trouvions de moment pour apprendre ensemble.

Il fallu qu’un grave problème de santé m’immobilise pendant quelques mois pour qu’un jour Marina vienne me voir à l’hôpital et m’apporte…. Des perles, du fil et des aiguilles pour passer le temps !

Nous nous sommes regardées en riant, car à présent : nous avions LE TEMPS !

La suite de l’histoire, la prochaine fois! En attendant :

Parle-moi de toi! As-tu une passion? Un loisir créatif qui prend de plus en plus de place? Une découverte du bout du monde? Raconte-moi ton histoire, ça m’intéresse!

 

Qui est au bout du fil?

Si vous arrivez sur mon blog pour la première fois, c’est sûrement une…

Salut salut!

Si vous arrivez sur mon blog pour la première fois, c’est sûrement une petite perle qui vous a mené jusqu’à moi! Ou une histoire de bijoux, une histoire de voyage, ou encore une passion commune 😉

Je m’appelle Mélanie, j’ai 33 ans, je suis une voyageuse dans l’âme habitée par deux passions : le tissage des perles et la cétologie  (l’étude des mammifères marins ou baleines et dauphins). Ces deux passions m’ont emporté au bout du monde et j’ai parfois l’impression d’avoir mille et une vies en une seule…

Lire la suite de « Qui est au bout du fil? »